Mabon, l'équinoxe d'automne

Mis à jour : 30 oct. 2018

© Cécile HAVERLANT - 23/09/2018 - Tous droits réservés



Sabbat de Mabon du 23 Septembre 2018 Mabon est la dernière période de récolte.

L'automne est une période de changements importants et cela se voit directement dans la nature. Les arbres changent de couleurs, perdent leurs jolies feuilles, les animaux se préparent à l'hiver approchant, l'énergie redevient terrestre … elle plonge dans le sous sol. C'est également une période pour les échanges et les hommages ainsi que pour toutes les grandes transformations. Les anciens Celtes célébraient la venue de l’équinoxe d’automne avec un festival honorant Mabon op Modron. Mabon était le Dieu gallois de la fertilité masculine. C'est le fil de la Mère divine et de Gwynn ap Nudd le Dieu chasseur. Origine de l'Automne et de ses croyances : (-2000 ans Avant notre ère) … Repartons dans les légendes grecques...

L'enlèvement de Perséphone par Hadès est le mythe le plus populaire rattaché à ce dieu. Dans sa forme plus complète, narrée par l’Hymne homérique à Déméter, Hadès enlève Perséphone avec l'autorisation de Zeus, alors que la jeune fille est occupée à cueillir des fleurs en compagnie d'Océanides, d'Athéna et d'Artémis dans la plaine de Nysie. Sa mère Déméter la cherche partout sur Terre. Hélios, dieu du soleil, lui apprend finalement que sa fille se trouve dans le royaume des morts. En colère, Déméter quitte le séjour des dieux pour se réfugier sur la terre et pour se venger, elle empêche les semences de germer. Zeus doit alors tenter une réconciliation et, par l'intermédiaire d'Hermès, ordonne à son frère de rendre Perséphone à sa mère avant que la Terre entière ne meure de faim.


Hadès accepte de la laisser partir, mais lui donne un grain de grenade à manger. Elle accepte. Quand Déméter revoit de nouveau sa fille, elle comprend immédiatement le problème et prévient cette dernière que si elle a mangé la nourriture des morts, elle devra rester aux Enfers un tiers de l'année, ne pouvant remonter dans l'Olympe que les deux tiers restants. A notre époque cela correspond du 1er Octobre au 1er février soit 123 jours (1/3 de l'année). La célébration de l'équinoxe d'automne est donc une préparation de 9 jours à cette phase d'endormissement, de période sombre.

Légende de Mabon :

« On raconte que trois nuits après sa naissance, Mabon fut abandonné par sa mère, Modron, la grande déesse de la Terre. Afin de le retrouver, ses sauveteurs consultèrent les cinq animaux les plus anciens : la merle, le cerf, l’aigle, le saumon et le hibou. À chacun ils adressèrent la même question : « Dites-nous si vous savez quelque chose au sujet de Mabon, le fils de Modron, qui a disparu alors qu’il était âgé de trois nuits? ». Suite à ces recherches sans répit, Mabon fut éventuellement retrouvé dans l’Outre-Monde, sous la surface de la Terre, qui est en fait le ventre duquel Modron est né. Il s’agit d’un endroit puissant et enchanté, mais où les défis abondent. Finalement libéré de l’Outre-Monde, Mabon renaît en tant que Fils de la Lumière. Néanmoins, chaque automne, on prétend que la lumière de Mabon est attirée à nouveau dans le ventre de sa mère, la Terre. C’est de cette façon que les anciens Celtes expliquaient l’allongement des nuits après l’équinoxe d’automne. Une fois pris sous la Terre, la lumière de Mabon, dit-on, rassemble ses forces et sa sagesse durant la période d’hiver pour enfin réapparaître au printemps. »



Rituel du Chaudron intérieur :

Source : "Vivre la Tradition Celtique au fil des saisons" par Mara Freeman :

« Asseyez-vous devant votre autel avec au centre le calice, le bol ou le chaudron. Pensez à quelque qui se trouve dans votre vie, et que vous voudriez transformer. Ce peut être un sentiment, une situation, une relation, une habitude, ou quoi que ce soit que vous voudriez régénérer. Écrivez-le sur un morceau de papier, que vous gardez sur vous quand vous vous préparez à faire un voyage pour rencontrer Cerrydwen ( déesse galloise de la lune, de la moisson et de la fertilité) , Mère des Changements. »

Votre question à laquelle vous devez méditer : "Que souhaitez-vous transformer?" Prenez alors votre morceau de papier et vous le placez dans un bol, un chaudron ou un calice au centre de votre propre autel. Maintenant, fermez à nouveau les yeux. « Le liquide contenu dans le chaudron commence à bouillonner, avec un son sifflant. Vous regardez, et vous voyez des bulles se former et éclater à la surface, et des gouttes étincelantes jaillissent. Puis la surface du liquide redevient étale, et Cerrydwen sourit et vous conduit vers le chaudron. La surface est claire est réfléchissante, et vous pouvez y voir des images de la situation transformée... Remarquez ce qui est différent... comment vous agissez... comment agissent les autres autour de vous... ce que vous dites, ce que vous pensez et ressentez... Prenez conscience de la différence d'attitude, de la résonance d'une vibration différente... de parcourir une nouvelle voie d'existence... Alors la fille de Cerrydwen s'avance, tenant dans ses deux mains un calice d'argent finement ciselé de maintes créatures et oiseaux. Cerrydwen plonge une louche dans le chaudron et verse un peu de la potion dans le calice, et sa fille vous le présente, disant : "C'est l'élixir d'Awen. Puissiez-vous être transformé(e)." Vous buvez le liquide et, immédiatement, vous vous sentez rafraîchi et rempli d'un sentiment d'espérance pour l'avenir et d'un fort engagement à changer positivement.

Et maintenant, il est temps pour vous de partir ; aussi, vous remerciez les deux femmes. »

Votre Rituel en 5 points 1 - Préparez votre autel et ouvrez les cercles.

2 - Notez sur un morceau de papier votre souhait.

3 - Faites bouillir de l'eau dans votre « chaudron » qui est placé au centre de votre autel.

4 - Méditez sur votre vœux inscrit sur votre papier, ce que vous souhaitez changer dans votre vie.

5 - Mettez votre papier dans l'eau de votre chaudron

6 - Clôturez votre rituel.



Célébrer un Sabbat peut revêtir de bien nombreux aspects : il ne s'agit pas forcément d'exécuter un Rituel, un Repas entre Sorciers etc. C'est également se rapprocher de la Nature, rendre hommage à la roue de l'année par quelques gestes simples.

Ainsi, plusieurs actes faciles d'accès peuvent s'avérer très enrichissants.

Mabon étant l'époque des récoltes, il est d'usage de récupérer les fruits de saison pour les transformer : fabrication de vin, de jus de fruit, mais pourquoi pas également d'éléments de décoration. Vous pouvez ramasser des cosses ou encore des plantes sèches en forêt, des feuilles aux couleurs de l'automne et des fleurs de saison pour constituer votre décoration d'autel et de maison : couronnes, bouquets, guirlandes, pots-pourris sont à l'ordre du jour... Mais l'heure est également aux hommages et aux échanges : hommage aux morts, hommage aux animaux, à la Nature.

N'hésitez pas à partager ce sabbat avec vos amis : même s'ils ne sont pas plongés dans la même tradition que vous (ballades, repas, activité ...)

Encens de Mabon :

2 parts d'encens gomme arabique, ou benjoin, ou oliban 1 part de bois de santal 1 part de cyprès 1 parti de genévrier 1 part de pin 1/2 part de mousse de chêne 1 part de feuille de chêne

Prenez l'encens de base (résine) puis y ajouter les autres ingrédients. Les écraser dans un mortier. Ce mélange est à brûler sur un charbon ardent, dans un encensoir.

Minéral : préhnite, lapis-lazuli, iolite (cordiérite), bénitoïte, apophyllite, pétalite. Arbre : sorbier Fleurs : Œillets et chrysanthèmes Encens : benjoin, myrrhe et sauge. Bougie : Rouge, orange, marron, brun, jaune et or.

Mentions légales

SARL ELDAR LILLE

au capital social de 2000€

Siret : 45406637400033

immatriculée en 2004

Newsletter

www.auboisdeseldars.com est hébergé par Wix.com

Wix LTD : SA

Boîte postale n°40190, San Francisco, CA 94140, ETATS-UNIS

© 2018 by ​Au Bois des Eldars created with Wix.com